Août 2016 – Amdo, Rabgya Gompa

Après l’Amnye Machen, direction Rabgya Gompa, une belle étape dans notre remontée vers Xining.

J24 de Machen à Rabgya Gompa

Grasse matinée ou presque à Machen pour profiter des lits moelleux, du wifi et de la salle de bain puis brunch au restaurant de la veille (comprendre soupe et momo !).

Nous reprenons le stop direction Rabgya Gompa. Un taxi nous sort de la ville et demande une séance photo en guise de paiement puis nous trouvons assez vite notre véhicule pour le reste du trajet. Belle arrivée en surplomb sur Rabgya Gompa. On choisit une guesthouse pour la nuit le long de la rivière puis partons explorer ce joli monastère.

On réussit à se faire ouvrir quelques temples avant d’entamer une grimpette dans les hauteurs. Le temps nous offre un bel arc-en-ciel et en bonus, nous découvrons, bien cachés, 2 petits ermitages… Une belle balade. On redescend vers le monastère dans une lumière dorée de fin de journée.

On dîne juste à côte de l’hôtel et en rentrant, nous découvrons qu’un moine est présent et prépare un rituel. Nous sommes conviés et nous retrouvons entassés avec toute la famille dans le noir avec tambour et flûte de fémur… On devine qu’il a été commandé pour une des jeunes filles qui est malade. 

Nb : et un petit bonus pour la journée : Vive la douche ! 😉

J25 de Rabgya Gompa à Drakar Tredzong

A notre réveil, le moine est revenu et est en train de préparer de nouveaux éléments de rituel. 

On salue tout le monde et c’est reparti. Une longue journée de route nous attend. Première étape jusqu’à Kawasumdo (Tongde) sans encombre si ce n’est qu’on devine avoir fait un petit détour pour récupérer quelqu’un. On profite de l’arrêt pour déjeuner. La suite s’avère un peu plus compliquée car nous quittons la route principale et toutes les voitures que nous voyons passer sont pleines à craquer. La chance finit par nous sourire et nous arrivons à Tsigortang (Xinghai) en fin de journée. Comme toujours, la route est magnifique.

Après une petite hésitation (et s’être fait sauter dessus par tous les conducteurs de taxi qui guettaient le chaland…) on décide de poursuivre en taxi jusqu’à Drakar Tredzong où l’on arrive presque de nuit. Nous imaginions un lieu très sacré, reculé et confidentiel et l’on découvre des campements à perte de vue, une rue bordée de dizaines d’hôtels et restaurants de fortune et du monde, du monde… Pour le reculé et confidentiel, on repassera !

On trouve à se loger à bon prix après quelques fully booked et autres adresses d’un rapport qualité prix discutable. On découvre les latrines locales où même les tibétaines rechignent à aller…. Bref, nous sommes un peu décontenancés, et curieux de découvrir ce lieu en plein jour !

Infos pratiques

  • guesthouse à Rabgya Gompa : 70CNY la nuit pour deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *