Du Sichuan au Qinghai – partie 3 : Dzongsar

Après Yachen, Pelyul et Katog, nous poursuivons la boucle (et ses branches…) vers Dzongsar où nous allons rester une bonne semaine. Rando et ermitages au programme !

J12 Katog – Dzongsar

On quitte rapidement Katog au petit matin, à la faveur de deux jeunes chinoises qui repartent de 2 mois de « tourisme » ici… on apprend vite à arrêter de poser des questions.

On reprend le stop sur la route principale vers Dzongsar, qui, nous le découvrirons assez vite, n’est pas non plus sur la route principale (les deux embranchements sont par contre assez proches l’un de l’autre et ça vaut le coup d’aller jusqu’à celui de Dzongsar pour capter les véhicules qui arrivent de Dege). On finit par y arriver en début d’après-midi !

Grâce à un contact précieux, nous avons donc en arrivant à Dzongsar un guide/interprète anglophone avec qui nous organisons un trek de quatre jours (qui va se transformer en 5!). Il nous trouve dès notre arrivée et nous partons nous installer au village de Gyalgen. Nous allons rester une petite semaine dans le coin pour trekker 🙂 Premier après-midi pour préparer les courses et les sacs et le lendemain matin c’est parti : un guide, un horseman et un cheval rien que pour nous !

J13 à 17 région de Dzongsar : 5 jours de trek avec guide et cheval

1er jour vers Gyalgen Chuntak : easy easy, 3h de marche, on voit l’ermitage du village !

IMG_3269 Dzongsar, Gyalgen Chuntak Dzongsar, Gyalgen Chuntak

2eme jour vers Taksang : middle easy car il faut passer la montagne et j’ai le vertige mais encore 3 petites heures de marche dans le brouillard (sinon, il paraît qu’on a une vue splendide du col et qu’on peut voir le lac Sengye Yutso)

NB : pour accéder à la grotte principale de Taksang, il faut une autorisation écrite du khenpo de Dzongsar, notamment quand il y a des pratiques en cours.

IMG_3336 IMG_3351 IMG_3357

3ème jour vers la Douphu Valley : 5/6 heures de marche, on monte au col et on redescend. Il doit y avoir moyen de passer par le Sengye Yutso moyennant un détour d’une ou deux heures avec quelqu’un qui connait bien le coin. On s’en est rendu compte un peu trop tard… Ce jour là, on négocie pour rajouter une journée dans la Douphu valley et on pose le camp dans une maison nomade libre au milieu d’une prairie splendide pour 2 nuits.

IMG_3416 IMG_3446 IMG_3526 

4ème jour: on remonte un peu la Douphu Valley. En partant assez tôt, on doit pouvoir aller au pied de la montagne du bout de vallée. Les paysages sont splendides !!

IMG_3558 IMG_3578IMG_3522 

5ème jour : retour vers le Changgu Retreat center : ça monte à flanc de montagne et de sapins. Très beau, un peu vertigineux. En 3 heures c’est plié donc on décline le retour motorisé, laissons notre guide partir devant et démarrons le retour à pied. C’est splendide, on longe la rivière et traversons de mignons petits villages. On finit en stop pour ne pas rentrer trop tard (à vrai dire on monte dans les deux seules voitures que l’on croise!) et partons nous doucher dans la rivière sous le regard médusé et amusé de nos hôtes (ils sont bizarres quand même ces occidentaux qui veulent se laver après 5 jours de trek ! )

Dzongsar, Changgu retreat center Dzongsar, Changgu retreat center IMG_3764 

J18 Dzongsar

Repos, visite de Dzongsar, enfin surtout de ses boutiques en rez-de-chaussée, on n’a pas trouvé les ateliers d’artisanat. Courses et pique nique (bon pain tibétain, tomate et cacahuètes, on a fait plus sexy) et on reprend le chemin de la maison en même temps que les moines reprennent le chemin du shedra 🙂 Rien que l’aller retour depuis Gyalgen, il y en a bien pour 2h !

IMG_3860 Dzongsar Dzongsar, shedra

J19 Dzongsar – randonnée à Pema Shelpuk

C’est la grand-mère et sa petite fille qui nous guident depuis Gyalgen. C’est beau mais nous sommes à flanc de montagne pendant 4h et j’ai le vertige… grave. Pour le retour, on prend l’option de redescendre dans la vallée en croisant de minuscules villages et retrouver la route (2 heures de marche à peu près). Au final, une belle boucle 🙂

 IMG_3893 Dzongsar, pema shelpuk IMG_4003 

J20 Dzongsar – Dege

C’est reparti, direction Dege. On boude Palpung, trop compliqué ces villages enfoncés dans la montagne sans son propre véhicule. A vrai dire, cette partie de voyage est juste extraordinaire mais aussi un peu éprouvante quand même ! On ne trouve pas le minibus qui fait la navette et commençons le stop pour finir par se faire ramasser sous la pluie par … le minibus ! La route est mauvaise, nos co-passagers passablement malades en voiture mais on arrive à bon port, dans une ville en travaux ! 

Pratique :

– Katog-Dzongsar : proposé à 300Y en taxi de Katog. 150Y le véhicule depuis l’embranchement de la route principale au monastère en taxi. 40Y/pers si par miracle vous trouvez LE minibus qui arrive de Dege (plutôt le matin). Route principale toujours nickel, piste pour aller vers Dzongsar, compter 1h pour redescendre de Katog, 5/10mn sur la route principale et 1h pour remonter à Dzongsar.
– homestay Gyalgen : 50Y/nuit/personne avec le petit dej, 25/repas
– Guide anglophone: 400Y/jour
– Horseman : 150Y/jour
– Cheval : 150Y/jour
– guide « grand-mère » : 150Y/jour
– Dzongsar-Dege : 40Y/pers en minivan collectif, 3 à 4h, route vers Dege en travaux donc complètement défoncée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *