Isla de Pascua – une semaine sur l’île de Pâques

Nous voila revenus d’ une semaine sur l’île de Pâques. Une destination rêvée et un résultat au delà de nos espérances ! La Patagonie va devoir bien se tenir 🙂

De l’Ile de Paques, on sait généralement :
– qu’elle est loin de toute terre habitée (de l’ordre de 4000km),
– qu’elle a accueilli une civilisation disparue qui construisait des Moais (et a donné lieu a beaucoup d’interprétations fantasques des archéologues, et de fantasmes divers – d’ailleurs a priori le mystère reste entier),
– qu’elle a été surpeuplée et surexploitée, menant ses habitants à la perte (en tout cas ça fait partie des exemples qu’on m’avait donnés en cours d’urban planning, ce n´est pas forcément aussi simple!).

Ce qu’on sait moins c’est :

– qu’elle est formée de trois volcans principaux et de pleins de petits volcans qui peuvent vous donner le sentiment d’être au cœur du massif central, en plus sauvage
– qu’elle est entourée d’une mer d’une limpidité offrant des nuances de bleu extraordinaires, avec des lumières de fin de journée dignes de l’Irlande
– qu’elle a une plage de sable fin avec des cocotiers, une eau chaude et bordée par une rangée de Moais
– que les deux cratères les plus sacrés ont en leur coeur des lacs d’eau douce de toute beauté
– que des chevaux (semi ?) sauvages caracolent joyeusement sur ses pentes herbeuses
– qu’il y avait des Moais sur des ahus (plateforme sacrée) tout autour de l’ile, que la plupart sont aujourd’hui couchés (suite à des guerres tribales au 19eme) et que vous pouvez jouer à l’archéologue pour retrouver les morceaux de Moais des sites secondaires 

Bref, on a beaucoup aimé!

En une semaine, notre programme (on a trouvé le soleil un peu agressif alors on a eu quelques journées en décalé, de 16h à 21h , ici c’est l’été et les jours sont longs!) :

J1 : Hanga Roa

arrivée en début d’après-midi, on s’est installé, avons pris connaissance du village, flâné au site de Moai le plus proche et profité de notre premier coucher de soleil au camping

 Hanga Roa, île de Pâques à côté d'Hanga Roa, île de Pâques coucher de soleil île de Pâques

J2 : Puna Pau, Ahu Akivi et Terevaka

Première rando en boucle avec un peu de stop, au programme la carrière des chapeaux (Puna Pau), les seuls Moais tournés vers l’océan et les Marquises (Ahu Akivi) et une grimpette au volcan Terevaka, le plus haut, pour une vue à 360 sur l’ile (ça vaut le coup de redescendre par le côté)

J3 : Rano Kau et Orango

Plus tranquillement direction le volcan Rano Kau et les restes du village d’Orango, centre du culte de l’homme oiseau

IMG_9675IMG_9698IMG_9725

J4 : randonnée sur la côté ouest

passage au musée pour se cultiver et direction les terres sauvages car nous relions la plage d’Anakena à pied par la côte ouest. Quelque 7h de marche, une arrivée à la fin du jour et retour en stop a l’arriere d’un pick up… magique !

 

J5 : Rano Ranaku, Tongariki … la côte Est en voiture !

début des 24h avec voiture,on se lance sur la côté est avec en point d’orgue la carrière des Moais, Rano Ranaku pour nous tous seuls en fin de journée, juste magique! Pique nique de reveillon à la belle sur la plage d’Anakena, retour au village pour le feu d’artifice et courte nuit dans la voiture sur le site de Tongariki, objectif lever de soleil

J6 : de Tongariki à Anakena, la côte Nord

Lever de pluie au milieu de minibus plutôt que de soleil, qu’a cela ne tienne on prolonge notre nuit et profitons de la percée du soleil dans une lumière d’aube après le départ des groupes. On explore alors la côte nord et finissons par une baignade à Anakena 🙂

 J7 : fin de séjour, balades tranquilles 🙂

On profite simplement d’être là ! Emplettes souvenirs, Hanga Roa et un dernier tour aux moaïs   voisins avant de prendre l’avion !

Voilà, c’était topissime!!! et ça vaut la peine d’y passer du temps. On aurait pu aussi grimper Poike, le troisième volcan, faire du cheval et une journée avec un guide, de la plongée, bref, autant vous dire qu’il y a de quoi s’occuper même si on peut faire le tour des sites principaux en une journée (voire une après-midi pour les extrémistes).

On en profite pour vous souhaiter une bonne nouvelle année à tous ! 

Nous sommes actuellement à Santiago et filons vers la région des lacs puis l´ile de Chiloe ce soir !

Informations pratiques

  • une destination chère mais passé le billet d´avion, on peut s´en sortir entre camping et provisions dans le sac a dos !
  • camping Mihinoa, 5000pesos par personne si vous avez votre tente, propre, bien situe et bien equipe! (pour memo, 1euro =749 pesos)