Itinéraires au Tibet Central

A l’heure où les perspectives de voyage sont un peu contrariées, je vous propose une petite synthèse de nos différents séjours au Tibet Central avec quelques conseils pratiques, en espérant que l’évolution de la situation sanitaire nous permettra de retourner prochainement sur le toit du Monde…

Préparation

Comme vous le savez peut être – ou pas – aller au Tibet Central peut relever de la gageure administrative.

Avant la quasi fermeture des frontières du fait du Covid, il était à noter que :

  • Il n’est pas possible de visiter le Tibet Central en indépendant. Vous devez passer par une agence et être accompagné par un guide pendant tout votre séjour, et également un chauffeur si vous vous déplacez car vous ne pourrez pas prendre les transports publics
  • Accès depuis la Chine : il faut obtenir un visa chinois (pour lequel il faut éviter de faire mention du passage au Tibet Central dans l’itinéraire prévu sous peine de prendre le risque d’une situation kafkaïenne administrative) puis demander via l’agence locale un permis tibétain à récupérer en “mainland China” avant de prendre l’avion ou le train pour le Tibet Central
  • Accès depuis le Népal : il vous faudra d’abord le visa népalais (jusqu’il y a peu faisable à l’aéroport en arrivant) puis le plus simple est de passer par une agence népalaise qui fait la demande de visa/permis auprès de l’ambassade de Chine, sur la base d’une lettre d’invitation préparée par l’agence tibétaine. Vous rentrez alors au Tibet armés d’une petite feuille volante, seul sésame attestant de la légitimité de votre présence ici. Prévoyez quelques jours au Népal dans l’intervalle, le temps que le permis soit obtenu.

bus Lhassa, Tibet

S’agissant des agences :

  • Tibet Highland Tours : testé en août 2017 et mai 2018, hyper réactifs, bons guides, bons tarifs, une valeur sûre.
  • Ganglo Medho Travel : testée en octobre 2014. Organisation au poil. Plusieurs guides et chauffeurs du fait de la longueur de notre séjour et de la période en haute saison touristique chinoise.
  • Tibet Kawa Karpo adventure : on n’a pas eu l’occasion de partir avec eux mais on nous les a vivement conseillés,
  • Si vous voulez plus de choix, ce site-là référence quelques agences locales éco-responsables : http://tibetecotravel.com/
  • Global Nomad : pour une agence française mais implantée là-bas. Pas de sur-mesure mais beaucoup d’éthique !

Si vous souhaitez un accompagnement français plus approfondi, je me ferai un plaisir de vous accompagner avec The Secret Ingredient (écrivez-moi pour du sur-mesure).

Pour les hébergements, le niveau de confort est à définir avec l’agence mais par défaut vous aurez dans tous les cas de bons hôtels en ville et des choses un peu (beaucoup) plus rustique en dehors tout simplement parce qu’il n’y a pas vraiment d’autres options ! L’itinéraire peut donc aussi être ajusté selon vos besoins de confort. Par exemple, il existe une seule option « correcte » à Samye qui peut être pleine et difficilement réservable à l’avance. Si le risque de l’absence de douche et les latrines collectives vous posent soucis, prévoyez plutôt de dormir à Tsetang. A Lhassa, depuis notre première expérience de voyage, on demande toujours le Dhood Gu Hotel et une chambre avec vue sur le Potala 🙂

Pour les repas, si vous faites attention au budget et pour un peu plus de liberté, vous pouvez privilégier la formule sans les repas, ou prendre le all inclusive et vous laissez porter.

Quand vous préparez l’itinéraire, soyez à l’écoute des conseils de l’agence. Et sur place, des conseils du guide qui vous fera très probablement ajuster l’itinéraire selon les contraintes du moment (travaux sur la route, zones fermées à certains horaires, restrictions d’accès…). Sachez que nous n’avons jamais suivi exactement l’itinéraire prévu. Vous ne verrez pas forcément tout ce que vous vouliez, vous aurez aussi peut être de jolies surprises, restez adaptables !

L’itinéraire mai 2018, 9 jours

En groupe – pour tout voyageur

  • J0 Arrivée au Tibet (étape logistique pour accueillir le reste du groupe)
  • J1 Lhassa – Nethang Drolma Lakhang
  • J2 Lhassa – Potala
  • J3 Lhassa – Jokhang – Tsurphu

le récit ici

  • J4 Lhassa (Ramoche) – Dorje Drak – Tsogyel Lhatso – Tsetang
  • J5 Samye – Chimpu
  • J6 Mindroling – retour sur Samye

le récit ici

Et pour finir, 3 jours à deux pour des étapes un peu plus sportives

  • J7 Chimpu
  • J8 Onphu Taksang
  • J9 Drak Kyongzong – départ

le récit ici

 

L’itinéraire août 2017, 2.5 semaines

En groupe – pour voyageurs avertis

  •  J1 Chengdu-Lhassa
  • J2 Lhassa- Jokhang, Ramoché et Pabongka 
  • J3 Lhassa – Tsurphu

le récit ici (à noter, nous arrivions de l’Amdo donc étions déjà un peu acclimatés à l’altitude pour la suite  du voyage – sinon, prévoir un ou deux jours de plus vers Lhassa)

  • J4 Lhassa – Lhatse
  • J5 Lhatse – Saga
  • J6 Saga – Manasarovar
  • J7 Manasarovar – Darchen

le récit ici

  • J8 Kora du Kailash, étape 1 : Darchen – Drirapuk
  • J9 Kora du Kailash, étape 2 : Drirapuk – Zutrulpuk
  • J10 Kora du Kailash, étape 3 : Zutrulpuk – Darchen

le récit ici

  • J10 la suite : de Darchen à Tirthapuri
  • J11 Tirthapuri – Thöling – Zanda Guge Kingdom
  • J12 Guge Kingdom

le récit ici

  • J13 Zanda – Saga
  • J14 Saga – Shigatse
  • J15 Shigatse – Gyantse – Lhassa

le récit ici

  • J16 Lhassa – Ganden – Terdrom
  • J17 Terdom – Drigung Til
  • J18 Drigung Til – Lhassa
  • J19 Lhassa – Shugsep – vol retour

le récit ici

L’itinéraire octobre 2014, 3 semaines

L’itinéraire initial avait été un peu chamboulé par les contraintes des changements de guide, des routes coupées et de moi qui suit tombée malade à Lhassa ! L’itinéraire final n’est donc pas tout à fait optimisé mais c’est aussi ça le voyage.

A noter qu’il n’est aujourd’hui plus possible de passer par Nyalam pour rejoindre le Népal, la frontière de Zhangmu étant fermée depuis les tremblements de terre de 2015. Un autre poste frontière a été ouvert un peu plus loin, à Kyirong. Ça rajoute un peu de route mais aussi de nouvelles possibilités 

  • J1 arrivée à Lhassa
  • J2 Lhassa : Drepung, Norbulingkha, Ramoche et la kora du Potala
  • J3 Lhassa – Drak Yerpa, Sera
  • J4 Lhassa – Jokhang, Potala, Lukhang
  • J5 Lhassa – repos (on devait faire un boucle avec Drigung Til et Ganden mais j’étais malade…)
  • J6 Lhassa – Ganden
  • J7 Lhassa – Tsurphu – lac Namtso
  • J8 lac Namtso – Reting
  • J9 Reting – Lhassa
  • J10 Lhassa – Shuksep, Dorje Drak, Samye
  • J11 Samye – monastère et colline Hepori
  • J12 Samye – Chimpu
  • J13 Samye – Yamalung – Tsetang
  • J14 Tsetang – Tsering Jong, Yumbulakhang, Tandruk 
  • J15 Tsetang – Shedrak (on aurait pu aller à Mindroling aussi ce jour-là mais le guide faisait la tête)
  • J16 Tsetang – Mindroling – Samding Gompa – Nangastse
  • J17 Nangastse- Ralung – Gyantse
  • J18 Gyantse – Shalu- Shigatse
  • J19 Shigatse- Sakya – Old Dingri
  • J20 Old Dingri – Rongbuk – Everest base camp
  • J21 Everest base camp – Nyalam
  • J22 Nyalam – frontière Népal

une petite synthèse ici (et un récit détaillé qui suivra dans les semaines qui arrivent)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.