Juin 2019 – USA, Nouvelle Angleterre J8 et J9, Vermont et White Mountains

Arrivés au coeur du Vermont et de ses Green Moutains, on profite de cette ambiance très bucolique (ici aussi c’est comme dans les films #jeregardetropdefilmsaméricains?), entre forêts et country stores, avant de filer au New Hampshire, live free or die, à nous les sentiers des White Moutains.

J8 Green Mountains to White Mountains

Au réveil, le beau temps est de la partie et le site est de toute beauté ! On ne regrette pas notre choix de camping. On profite d’être au coeur du parc pour enchainer le petit déjeuner avec une belle balade le long de la rivière.

Ainsi mis en appétit, on trouve une sympathique “gargote” sur la grande route de Jamaica pour se sustenter. Puis on part à la découverte des mignoneries du Vermont. Direction le country store de Weston, vintage à souhait. Nous ne cédons pas aux sirènes de la consommation mais profitons quand même de reremplir nos besaces avec du saucisson et du cheddar, choisi après dégustation :p. Petit arrêt en chemin chez un potier, ambiance retour aux sources version bobo chic. Passage de quelques ponts couverts typiques du coin, dont le plus long des USA qu’on trouve à Windsor. Toute la région est verdoyante, les villages charmants et même les magasins sont “cosy”.

L’objectif de fin de journée est de se rapprocher des White Mountains pour y faire une randonnée demain. On a du mal à se décider sur un camping à notre goût (le secteur semble assez touristique et fréquenté…). Notre premier choix s’avère introuvable… L’heure avançant, on se rabat sur un camping à côté de la voie rapide. Le site est sympa mais plein de caravanes qui ont l’air là à demeure, avec un charmant bruit d’autoroute à côté, et des moustiques… (On notera qu’il est difficile de se fier aux avis sur google, les américains ayant une propension à trouver tout “amazing” ^^)

J9 White Mountains to Oncughit

On ne s’attarde pas trop au camping le matin (c’est un peu mieux de jour mais c’est pas la folie non plus…) et on rejoint Lincoln pour prendre les renseignements nécessaires à l’office du tourisme. La conseillère n’est pas des plus sympathiques. Disons qu’après quelques questions elle nous présente… une seule randonnée, et n’est pas très disposée à nous proposer des alternatives. Qu’à cela ne tienne, nous suivrons doctement ses conseils. Au programme donc Kancamagus Highway puis rando en boucle au mont Hedgehog.

NB : Je profite du stop à l’office de tourisme pour faire un petit point itinéraire et choisir une chambre d’hôte sympa pour la suite du voyage (histoire de compenser le camping de la veille). Ce sera direction la côte ! Chambre cosy dans maison victorienne d’une ville de bord de mer, on va changer d’ambiance.

Mais pour l’heure, on est encore dans l’ambiance grands espaces. Points de vue, balade le long d’une cascade, puis nous voilà à destination, au mont Hedgehog. Il n’y a pas foule sur le parking, bonne nouvelle vue la fréquentation du parc. Et sans regret dans le choix car la balade est top. A plusieurs moments de magnifiques points de vue. On devine même le mont Washington au loin. Et on sent ici une nature assez sauvage sans avoir eu besoin de partir en bivouac pendant trois jours. Bon conseil finalement 🙂

Après la rando, un peu de route nous attend pour rejoindre Oncughit, beaucoup d’autoroute en fait, et étrangement ça nous semble bien plus long que les petites routes des jours précédents. A l’arrivée la maison est charmante, au bord de la route principale mais c’est difficile de faire autrement aux USA. Un peu fatigués, on chill dans la chambre en pique niquant de nos dernières provisions. On se rattrapera au petit dej ^^

Informations pratiques

  • Jamaica State Park et son camping, 29$ la nuit (car on était sur un emplacement “rivière”)

  • Buck n Horse Campground : c’est là où on voulais aller mais qu’on n’a jamais trouvé…
  • la randonnée au mont Hedgehog : plutôt facile, ça monte un peu mais rien de fou, un peu de racines et de cailloux qui vous feront apprécier de bonnes chaussures, et de très belles vues depuis les “ridges”, zones de granit en flanc du mont.
  • Puffin Inn à Oncughit : plus de détails dans le post suivant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.