Juin 2019 – USA – bilan road-trip Nouvelle Angleterre

Au final, on aura passé cinq jours à NYC et six en Nouvelle Angleterre (plus une journée pour la gestion du retour ^^). Après New York City, c’était l’appel du grand air : forêts, lacs et petits villages… six jours de road-trip avec la tente, la popote et des bagels à la cannelle… Un super voyage !

Petit résumé de l’itinéraire en Nouvelle Angleterre

  • J6 NYC – Mt Greylock: récupération de la voiture en fin de matinée et remontée tranquille jusqu’au pied du mont Greylock (Massachussets).
  • J7 Mt Greylock – Jamaica State Park : randonnée au mont Greylock, arrêt succinct à North Adams et au Natural Bridge State Park (puis trajet jusqu’au camping du Jamaica State Park (Massachussets/Vermont)

le récit ici

  • J8 Jamaica State Park – White Moutains : balade dans le parc le long de la rivière puis déjeuner à Jamaica, remontée de la route 100 jusqu’à Weston puis Windsor et son pont couvert. Fin de journée direction les White Mountains, camping près de Wentworth (Vermont/New Hampshire).
  • J9 White Moutains – Oncughit : Kancamagus Highway et rando en boucle au mont Hedgehog. Fin de journée route jusqu’à Oncughit (New Hampshire/Maine).

le récit ici

  • J10 Oncughit – Horseneck  Beach State Park – balade à Oncughit, balade à Portsmouth, balade à Boston, arrivée tardive au camping de Horseneck  Beach State Park (Maine/New Hampshire/Massachussets).
  • J11 balade au bord de l’eau à Horseneck, balade à Newport, route et balade à New Haven (Rhode Island/Connecticut).
  • J12 retour à New York pour rendre la voiture à midi, déjeuner downtown, vol retour en fin de journée

le récit ici

American way of life, sans rire on a vu des gens s’installer sur ces transats (on est au Puffin Inn de Oncughit)

Road Trip – bilan Voiture

On l’a louée chez Sixt à Battery Park. Payée environ 300$ pour 6 jours avec toutes les assurances sauf l’assistance. On n’avait pas pris l’option GPS mais comme il était intégré à la voiture on a quand même pu l’utiliser et c’était très pratique ! On a pu payer avec notre carte de débit (on avait demandé confirmation avant la réservation).
A choisir, j’aurais préféré la louer plus au nord de Manhattan mais sur cette période Sixt était le moins cher (avec Avis à Long Island mais cela semblait moins pratique).
 
C’était cool de pas avoir à la prendre à l’aéroport ! Pour le retour, je suis plus mitigée. En théorie on aurait du avoir 4h devant nous pour un dernier petit goût de New York et j’avais repéré pas mal de consignes possibles pour les sacs. Dans la pratique on a perdu un peu de temps à trouver une station service et il pleuvait des cordes,  donc on a fini tranquillement au pub en attendant de partir vers l’aéroport. Ce qui n’était pas si désagréable au demeurant 🙂
S’il avait fait beau, on aurait probablement pris le bateau (c’est top le bateau) pour aller déjeuner à Williamsburg et découvrir un nouveau quartier !
 
Bref, à refaire, je ne saurais pas quoi conseiller si ce n’est de bien faire attention aux horaires pour ne pas vous retrouver sur la route aux heures de pointe. Dans notre cas, 11h30 am en semaine pour partir comme pour revenir, c’était parfait. Et bien sûr, anticiper le plein à faire avant de rendre la voiture !
 
road-trip Nouvelle Angleterreroad-trip Nouvelle Angleterrepont de Brooklyn NYC

Bilan itinéraire

On a tout fait au jour le jour, au final près de 1500km quand même ! On avait fini par écarter Boston de l’itinéraire pour éviter de courir, car les logements étaient extrêmement chers, et parce qu’arriver dans une ville en voiture ce n’est pas forcément l’idéal. Mais l’autoroute traverse la ville et on s’est dit en passant que c’était dommage de ne pas y jeter un coup d’oeil. Techniquement, il y a une sortie de l’autoroute en plein centre ville et un parking à 100m donc l’arrêt est hyper facile. Comptez 40$ pour le parking au delà d’1h30 (et jusqu’à 24h). Ceci dit, si vous pouvez y passer 2 jours et aller aussi à Harvard, c’est mieux, forcément.
 
J’ai  beaucoup aimé :
  • la mignonitude du Vermont, doublée du côté nature des Green Mountains
  • l’aspect plus « grandiose » des White Mountains, une deuxième journée de rando aurait été bienvenue !
  • l’ambiance de Portsmouth
  • très bonne impression de Boston (beaucoup plus tranquille que NYC)
  • se balader en bord de mer (et se baigner !)
  • visiter Yale à New Haven
Bref, c’était très bien et il est clairement possible de passer au moins 2 fois plus de temps sur le même itinéraire ! On n’a toutefois pas trop eu le sentiment de courir car la route fait aussi partie du voyage (surtout les petites routes comme la 100 ou la Kancamagus Highway – le même temps sur autoroute nous a semblé bien plus long) et la sensation d’un voyage très varié.
Il y a des jours, je me suis dis que ça aurait été confortable d’avoir un itinéraire défini et des logements repéré à l’avance plutôt que de faire les recherches sur le téléphone dans la voiture mais au final, on s’en est quand même bien sortis !
 
Mont Greylock, Nouvelle Angleterre
 

Le logement

Déjà testé il y a fort longtemps au Québec, on a retrouvé les spécificités du camping nord américain : de grands sites, des emplacements bien espacés dans la végétation, des équipements top sur les emplacements (table de pique nique, zone pour le feu,…). Un certain confort finalement, surtout qu’avec la voiture, le rempaquetage est beaucoup plus facile, pas besoin de tout refaire rentrer dans le sac !
 
L’idéal, alterner camping et chambre d’hôte de charme dans une de ces si jolies maisons en bois où on vous recouvre de pancake au petit déjeuner…
 
le camping version de luxe :p

La nourriture

En mode camping, on a retrouvé quelques souvenirs de nos voyages entre Québec et Nouvelle Zélande : cheddar, salami, tomates et pain de mie… On a fait mieux mais on a fait pire aussi ^^

Pour le soir, des pâtes à la sauce tomate au réchaud avec un peu de cheddar, le bonheur. Et au petit dej des bagels à la cannelle, et… du sirop d’érable pour imbiber le pain de mie 😀

Ressources

Pour préparer votre voyage, en français, vous pouvez acheter un ou deux chapitres du Lonely “Est Américain”. Pour le guide du routard, celui sur le nord est des Etats-Unis traite uniquement de la côte donc pour le Vermont et les White Mountains c’est raté.

En anglais, beaucoup plus de ressources côte Lonely : un guide entier “New England” et deux guides avec des propositions de road trip dans la région 🙂

Vous avez aussi le Blog de Mathilde, avec plein d’infos intéressantes sur la région et au-delà.

Pour le plaisir pour finir, un florilège de plaques d’immatriculation (pour faire le tour des Etats traversés, il faudrait y ajouter le Vermont, le Connecticut et Rhode Island) 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.