Novembre 2017 – un weekend à Anvers

Un petit bonbon européen il y a deux semaines : Anvers ! C’est une récidive, nous y étions en novembre 2010 avec Nils – 7 ans déjà, dieu que le temps passe vite – et m’y voilà de retour entre copines :). Même format que Dublin l’an passé : une soirée solo le vendredi soir et un week-end filles à compter du samedi midi. Depuis 2010, le quartier du port s’est développé avec le maintenant très célèbre MAS, mais on retrouve toujours ces jolis magasins de déco et de design, de la mode, des petites rues, des cafés cosy, une grand place majestueuse… Bref, j’aime beaucoup cette ville !

Propositions de weekend à Anvers en 2 itinéraires

Parce que c’est la deuxième fois qu’on vient, deux exemples d’itinéraires testés et approuvés 🙂

2010 : 4 jours en amoureux et en voiture Anvers/Bruges

  • vendredi : nuit à Lille
  • samedi : route pour Anvers, installation à Zurenborg, centre ville et balade jusqu’à Ruid en soirée
  • dimanche : errances autour des villas art nouveau de Zurenborg et retour dans le centre pour faire les boutiques :). Route pour Bruges avec une halte dîner à Gand
  • lundi et mardi : Bruges et retour à Paris

2017 : un weekend filles à Anvers en train

  • vendredi soir : balade nocturne dans le quartier de Ruid
  • Samedi : de Ruid au quartier du port et street art en chemin, MAS, grand place et gaufre
  • Dimanche : balades vers le centre, traversée rapide de Zurenborg

et c’est celui là que je vous raconte ici 🙂

J0 – Arrivée étourdie

Tranquillement calée dans le train que j’ai pris volontairement tôt pour profiter de la soirée, je laisse passer les arrêts, persuadée qu’Anvers est notre terminus (ben oui, pourquoi le train voudrait il aller plus loin que ma destination finale, franchement?). Et c’est ainsi que, alors que nous sommes à l’arrêt et que je suis plongée dans une préparation de mail, sans affolement car personne ne bouge autour de moi, une petite voix douce intervient : “excusez moi, vous êtes à ma place”. Heu… comment ça? le train continue? Oups !! Je rassemble erratiquement mes affaires, tente de passer dans l’allée encombrée par les valises et… le temps d’arriver à l’interwagon… je vois le train démarrer, lentement mais sûrement. Zut zut zut !! Bon… renseignement pris, prochain arrêt Rotterdam, à 1/2h de train, ç’aurait pu être pire. Je passe voir les contrôleurs qui me donnent gentiment les horaires de train pour revenir sur Anvers et marquent mon billet d’un petit mot d’excuse. Ils semblent avoir l’habitude. Ils ont même eu des voyageurs persuadés d’arriver à Paris en arrivant à Amsterdam car ils étaient montés dans le mauvais train !
Pour la soirée en tout cas, c’est raté. J’échange un café cosy contre un sandwich sur le quai de la gare de Rotterdam et je préviens en vitesse mon hôte Airbnb. La contrôleuse du Thalys qui repart dans l’autre sens est compréhensive et me laisser monter sans billet. Arrivée finale à Anvers à 21h30. Je croise Lucile qui hérite d’une bise et nos chemins se séparent jusqu’à demain midi ! Direction le quartier du Ruid, à pieds, dans un Anvers qui me séduit déjà.

Je passe plusieurs cafés charmants qui ont troqué l’heure du dîner pour de la musique, des bières et une lumière tamisée et j’arrive à destination. Un hôte hyper enthousiaste et un studio encore mieux que sur les photos. Home sweet home. Je ressors faire un peu de repérage mais fraîchement arrivée je ne me sens pas de me fondre dans des cafés bondés. Les cuisines des restaurants sont déjà fermées or j’ai plus besoin de manger que de boire. Je rentre sagement et me permets de ponctionner des spaguettis, du beurre et un peu de fromage à mes hôtes. Tip top !

J1 – Balades, cafés cosy, MAS et centre ville

Grasse mat ! et direction la boulangerie, pour une atmosphère déjà très anveroise. Petit ticket pour la file d’attente et café à disposition, les vitrines sont pleines de sucre glace, de spéculos en forme de père noël, coeurs et autres étoiles. Je repars avec un gâteau glacé à base de frangipane et un feuilleté fourré raisins cannelle. Miam !
Je me réinstalle bien au chaud, avec un thé Puer (je suis tombée sur des amateurs de thé, du Puer et du Oolong à disposition, c’est assez rare pour être signalé !), Kings of Leon et Ben harper en fond sonore. Ce week-end commence bien.

  

Puis il est temps de sortir, le lieu de rendez-vous de ce midi n’est pas calé mais j’ai bien l’intention d’aller jeter un coup d’oeil au quartier du port en repérant du street art en chemin (astuce : l’appli bien pratique “street art cities“). Les magasins me font aussi de l’oeil, alors je fais du repérage pour y retourner avec les copines 😀 .weekend Anversstreet art Anversweekend Anversweekend à AnversOn se retrouve aux “Récollets” pour le déjeuner. Cosy à souhait et soupe excellente.

Pour la première visite du jour, nous repartons de concert vers le MAS, objectif la terrasse panoramique.  On profite de la vue à chaque étage non sans des pauses photos dignes de ce nom 🙂 et une apothéose sur la terrasse, entre la vieille ville d’un côté et une ambiance industrialo-portuaire de l’autre.

weekend à Anvers weekend à Anvers

weekend à Anvers

Il se fait frais alors objectif gaufres/salon de thé (oui, on visite plus les cafés que les musées dans ce genre de weekend^^) non sans un petit passage sur la grand place.

weekend à Anvers

La boulangerie Goossens est fermée (mais à y regarder de plus près, je ne suis pas sûre qu’on puisse s’y asseoir !) et on finit chez Désiré de Lille. Ce n’est pas un coup de coeur pour nous mais d’autres ont été séduits alors à chacun ses goûts ! On est déjà bien contentes d’être au chaud en ce jour férié où beaucoup d’adresses sont fermées.

Sustentées et réchauffées, direction l’auberge Kabas pour le check-in. On s’affale un peu sur les lits avant de ressortir pour retourner dîner à l’orée du centre ville chez De Broes van Julienne. Puis une eau chaude à l’auberge et zou au lit !

J2 – Ruid, gaufre et Zurenborg

Les plus motivées commencent la journée par un footing sous la pluie. Les autres (moi compris, allez comprendre ^^) se lèveront tranquillement pour prendre les 1ers tours de douche et inaugurer le petit dej. Alors ça papote ça papote, et on y passe la matinée (check out à 11h30, tranquille !).

On repart vers le centre en essayant le bus. Coup de chance, on peut prendre les billets à l’intérieur. Il semblerait que ce soit plus cher qu’en boutique mais ça reste raisonnable (1 euro et des poussières). Petite balade “street art” jusqu’à une place sur la  où un petit marché local bat son plein. Musique jazz et déco entre vintage et poésie, j’adore ! 

weekend à Anvers

On fait un tour au Seventy-one voisin. Après la mode japonaise je valide la mode seventies :D. Et j’emmène la troupe chez YAY repéré la veille. On brunch/pique nique chez Pistolet avec vue sur la place (et les cabanes qui s’envolent avec le vent) et on y mange : des pistolets, comprendre petits sandwiches ronds aux contenus variés ^^. C’est bon et le lieu est chaleureux !

Prochaine étape… un salon de thé dans le centre, il faut dire que la météo nous invite plutôt à nous mettre au chaud et à l’abri. On visait Gunther Watté mais c’est plein, alors seconde adresse “the smallest waffle shop” et surprise c’est un stand de rue. Peu importe, les gaufres ont l’air vraiment bonnes alors on se met à l’abri du porte à faux du bâtiment voisin et on déguste voracement nos gourmandises aux rebords caramélisés ! 

La pluie se fait insistante, après une petite hésitation musée/café, la facilité gagne et nous filons au café Flo. Bon, avec toutes les options cosy d’Anvers, ce n’est pas là qu’on vous enverra en premier mais c’était simple, pas loin, chaud et avec de la place. Que demander de plus ! Je quitte la troupe en fin d’après-midi car, coquetterie de ma part (ou petite étourderie), je repars de la gare de Berchem et non d’Anvers Centraal. Une bonne excuse finalement pour traverser Zurenborg et jeter un coup d’oeil à la Krugerstraat, recouverte de street art. Celui-ci a d’ailleurs essaimé dans les rues voisines mais je me suis trop attardée autour du thé et je fais le tout d’un bon pas. C’est dommage, il faudra revenir !

weekend à Anvers

Je reprends le train sous la pluie. Un changement à Bruxelles sur le fil, gare du Nord, le métro, la maison. La parenthèse se referme, c’est la fin du weekend !

Pour résumer :

  • Mes quartiers préférés pour se loger : le secteur de Ruid où j’ai dormi en airbnb cette année ou celui de Zurenborg où j’étais en 2010 (pas d’adresse car notre super B&B a fermé depuis). Pour les petits budgets, l’auberge Kabas remplit très bien la mission : légèrement exentrée mais rien d’insurmontable et très chaleureuse.
  • A faire, testé et approuvé (en 2010 ou 2017 ^^) : la grand place, la vue panoramique du MAS, se balader dans les petites rues et faire les boutiques, les demeures art nouveau de Zurenborg, le street art, le musée Plantin-Moretus, passer le souterrain sous le fleuve pour admirer Anvers de l’autre rive (j’ai surtout souvenir du souterrain…)
  • Visites non testées mais notées : la maison de Ruibens, les expo du MAS, le Momu, explorer le quartier du port jusqu’au diamant de Zaha Hadid (dans la todo du samedi matin mais j’ai démarré trop tard !), un petit béguinage qui a l’air charmant.
  • Bonnes adresses : tous les petits cafés cosy qui pulullent un peu partout. Testés et approuvés : RécolletsDe Broes van Julienne, bar Pistolet
  • Adresses non testées mais repérées :  Tinsel pour un brunch, le bar Paniek pour un verre aux beaux jours, les bars de Ruid (Chatleroi, Shilling, Vitrin)

Infos pratiques :

  • un AR en train : 2h de trajet, environ 130€ l’aller-retour (peu mieux faire en s’y prenant très à l’avance)
  • une nuit en airbnb : environ 55€
  • une nuit en dortoir de 6 chez Kabas : 23€
  • les repas : pour toutes les bourses, même prix qu’en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *