Septembre 2015 – un weekend dans le Perche

Après avoir parcouru le monde, on met à profit nos weekends de parisiens véhiculés pour aller explorer les belles régions alentours. On a commencé par un weekend dans le Perche en septembre, pour notre plus grand plaisir 🙂

Dans le cahier des charges : 1h30 à 2h de la maison (Paris 14) en voiture, départ le samedi midi histoire de ne pas se presser, faire la grasse mat’ et bruncher, une réservation dans une chambre d’hôte sexy pour le samedi soir, pas vraiment de programme donc pas vraiment de pression et c’est parti !

J1. Rohaire, Ferté Vidame et maison d’Hector 🙂

On part avec une belle feuille de route proposée par nos hôtes du soir, en mode « suivez le guide ». Premier arrêt à Rohaire, pour une jolie boutique brocante/salle de thé « Chez Nous Campagne », histoire de se sustenter et d’aller voir les poules ! Et oui, parce qu’en plus du très joli bric à brac brocante/bobo, il y a un beau poulailler avec plein de races dignes d’un défilé de mode (ils en ont d’ailleurs fait un livre : “Poules so chic”!). Bref, on a bien aimé, on sent que ça correspond à une clientèle de parisiens qui viennent prendre l’air dans leurs maisons secondaires, mais parisiens on l’est un peu aussi alors on assume et on apprécie !

 Passée cette première parenthèse bucolique, on arrive à la Ferté Vidame pour visiter le parc et les ruines du château de St Simon. On découvre un événement littéraire en cours de préparation : le prix St Simon, prix pour les autobiographies, un château Renaissance dont seules les façades rosées sont encore debout, un dépliant touristique comme on n’en a rarement vu, un petit village bien pimpant et une pluie normande, juste ce qu’il faut pour nous offrir un bel arc-ciel !

weekend dans le Perche, ferté Vidame

  IMG_9112   IMG_9136 IMG_9148

C’est donc déjà charmés que l’on arrive à la Maison Hector pour prendre possession des lieux. Le charme continue à agir, c’est juste charmant. On nous prend aussi en main, car, aventuriers que nous sommes, nous n’avons pas réservé de restaurant pour le dîner du soir. Mais la chance nous sourit et l’on file au Vieux Four à Villiers sous Mortagne. Dîner à la hauteur de notre après-midi, tout est juste divin !

Perche, maison d'Hectorweekend dans le Perche, maison d'Hectorweekend dans le Perche, maison d'Hector

J2 Montligeon et balade de manoirs et châteaux jusqu’à Bellême

Après une belle nuit dans le calme de la campagne percheronne, on partage la belle table du petit déjeuner avec nos hôtes et nos chambrées voisines. Convivialité autour des myriades de confitures maison et de manière générale, une table bien fournie et très gourmande ! Autant dire que le petit déjeuner a pris son temps, juste ce qu’il faut pour nous permettre d’atteindre Montligeon à temps pour acheter de quoi pique-niquer.

Une fois pain, jambon fumé et camembert calés dans notre besace, on découvre l’abbaye de Montligeon, magnifique, élancée, on découvre aussi qu’ici, on peut faire des souhaits et solliciter des prières pour les décédés, y compris  et surtout pour les défunts oubliés !  Un lieu qui nous plaît beaucoup et dans lequel on retrouve une tradition bien vivante !

IMG_9193 IMG_9200 IMG_9208

IMG_9202

La suite de la journée s’égrenne de manoirs en manoirs (Maison-Maugis, Lormarin,…), avec une pause pique-nique à Courboyer et une sieste dans l’herbe qui nous vaudra moultes piquûres et démangeaisons pour les jours suivants !

 IMG_9233 IMG_9224 IMG_9241

On finit par une halte à Bellême, trop tard cependant pour tester le salon de thé “le comptoir du porche” qui avait l’air fort sympathique.

Perche, Bellême Perche, Bellême Perche, Bellême 

On tente de dîner dans le coin mais surprise, j’appelle la crêperie du cheval blanc à Feings, en m’attendant à un répondeur de restaurant fermé, et j’ai une voix affairée qui m’annonce qu’ils sont complets… Le Perche a du succès ! On rentre donc sagement à la maison, charmés, on reviendra !

 Infos pratiques :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *