Juillet 2016 – de Xining à Repkong – découverte du Lurol

De retour à Paris, le tri des photos avançant doucement, nous pouvons rentrer dans le vif du sujet et démarrer le carnet de voyage avec notre première étape : de Xining à Repkong.

Reprenons au commencement : le 22 juillet 2016, nous prenons l’avion direction Xining pour un voyage haut en couleur.

J0 : Arrivée tardive à Xining

L’avion a été retardé et la guesthouse n’a pas gardé notre chambre double (rien à voir avec le retard, on devait déjà arriver entre 23h et minuit) : direction dortoir à 1h du matin, rude !
dscf2262Nous voilà arrivés devant l’entrée de l’immeuble de la guesthouse, dans un ensemble de grands immeubles (ça peut sembler délabré mais il y a un gardien à l’entrée et on a plutôt la sensation d’être dans une copropriété de la classe moyenne supérieure) Heureusement les indications étaient très précises, on a trouvé du premier coup !
 

J1 : Xining et son marché tibétain

Journée tranquille, objectif le marché tibétain pour un peu de repérage, on trouve un bouiboui /self chinois pas mal du tout à côté de la guesthouse et retrouvons les pains musulmans et les petites boules de riz gluant avec le sésame, Miam !
 
dscf2278
Berges (?) aménagées entre la gare de bus et le marché tibétain. En fait, il s’agit d’un immense complexe de malls dont certains avec des boutiques tibétaines. Dixit notre hôte : ce n’est pas vraiment un marché tibétain, mais un lieu où les tibétains font leur marché (le marché tibétain traditionnel a été déplacé ici il y a quelques années).
dscf2287
hou, les jolis bâtiments en cours de construction…et le premier “marché tibétain” à gauche. Le premier parce que l’officiel est quelques 500 mètres plus loin (un peu plus caché car à l’écart de la zone des multiples mall), on a vu peu de différence si ce n’est peut être plus de vendeur chinois ici et tibétains à l’autre. Nous éviterons les conclusion hâtives des règles d’autorisation de bails…
dscf2288
Les couvertures les plus efficaces du monde, après les couvertures en laine de yak bien entendu : moelleuses et très chaudes, bon un peu kitsh aussi mais ça fait partie du charme 😉
 
marché tibétain de Xining
 des bols, des lampes, des bols, des lampes…
 

J2 : Xining – Repkong

Les choses sérieuses commencent, nous nous dirigeons vers Repkong (Tongren) aujourd’hui ! Le premier défi du jour sera de trouver la gare routière. Nous ne devons pas encore être tout à fait dans le bain car on tourne quasiment une heure entre la gare de bus de ville, la gare de trains et l’immense parking en sous sol avant de trouver la gare de bus. Mais finalement nous y voilà et ticket en main on peut commencer à s’imprégner du dépaysement et de la diversité des minorités que l’on rencontre à cette croisée des chemins qu’est Xining, une manière de nous rappeler l’heritage de la route de la soie ! La gare routière offre un festival de tenues et de visages qui fait plaisir à voir. Et nous sommes les seuls occidentaux. 
 
gare routière de Xining
Le trajet est assez rapide, une énorme autoroute avec force ouvrages d’art facilite le trajet. Elle n est pas encore tout à fait finie (un viaduc est notamment en cours de construction). Arrivés à Repkong on retrouve la routine du voyageur qui consiste à trouver un toit pour la nuit : rester focus même si tout appelle vos sens car vous voilà arrivés en terre promise 😉
On parcours le centre jusqu’au monastère, prenons note des quelques dongkang (hôtel en tibétain) croisés en chemin. Dans la rue arrière l’un deux attire notre attention. Je vais demander les prix, visiter une chambre, avec la providence incroyable d’un jeune de la famille de passage pour quelques jours et qui parle parfaitement anglais. Le rapport qualité prix est excellent. Nous ne cherchons pas plus loin !
Nos premiers momos, quelques noms de villages en tibétain dans notre carnet pour assister au Lurol le lendemain, une balade de fin de journée au monastère pour assister aux débats sous la pluie, un arc en ciel pour fêter notre arrivée  : c’est parti !
 NB : Le Lurol est un festival chamanique, organisé une fois par an par les laïcs à destination des divinités locales (pour requérir protection, prospérité,…)
 
dscf2343
dscf2350
une belle lumière de fin de journée entre soleil et pluie 🙂
 

J3 : Repkong – Lurol partie 1

 
Départ tardif avec en tout et pour tout un nom de village (Lunggya) et l’information qu’il y a des minibus qui font le trajet toute la journée. De minibus nous ne trouverons point mais plutot une tibétaine, peintre de tankha, qui souhaite aller au même endroit que nous, appelera son frère moine qui est en Inde (et parle anglais) pour communiquer avec nous et nous prendra son son aile pour la journée. Nous avons gagné au change 😉
Là bas la fête bat son plein, les hommes dansent pieds nus autour du shaman en transe, le public festoie de couleur, les femmes se sont changées et rejoignent la danse puis les enfants. Le mat central devient pilier d’escalade, les hommes se succèdent sous le bruit des tambours. Il fait chaud.
dscf2393
le must, si vous arrivez à grimper c’est d’écarter les jambes en haut en lançant un cri strident !
dscf2405

Puis tout s arrête, la foule se disperse, rendez-vous dans une heure pour les chants. Après une communication succincte avec notre bienfaitrice du jour à base de photos de téléphone, nous partons explorer la campagne à pieds. De retour à l’heure dite, la place est vide mais l’on entend de la musique au loin. La fête s’est déplacée dans une maison. Les hommes d’un côté, les femmes de l’autre.  La bière coule avec abondance et le petit espace se remplit plus que de raisonnable. Nous repartons prendre l’air pour une plus grande balade cette fois, à travers champs et village, un plaisir…
Retour avec notre amie et son mari, on trouve la cantine de notre séjour à Repkong. Une bien belle journée.

dscf2427
foule côté femmes (et enfants) !
 
dscf2469
dscf2492
Retour de pause pipi : ici, la loi des liquides reste la même : si vous ingurgitez beaucoup de bière, vous aurez besoin de vous soulagez rapidement après. 
 
Informations pratiques
  • bus de l’aéroport de Xining à la gare routière : 21 CNY/personne, un peu moins d’une heure
  • taxi de la gare routière à la City nomade Guesthouse : 10 CNY (compter 10/15mn)
  • bus pour se déplacer dans Xining : 1Y le trajet
  • logement à Xining : City Nomad guesthouse 40/personne/nuit en dortoir de 8

dscf2331

  • logement à Repkong : Rongwo Hostel 90 la chambre double avec salle de bain, eau chaude et wifi !!!
  • bus Xining-Repkong : 40/personne environ 4h
  • taxi Repkong -Lunggya : 40 le trajet, une bonne demi heure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *