Du Sichuan au Qinghai – partie 4 : Dege – Yushu

Déjà 3 semaines en Chine. Nous sommes arrivés à Dege, le coeur historique du Kham. Quelques visites puis c’est reparti pour reboucler sur la route principale Chengdu-Yushu, non sans un petit stop au sublime Yilhun Lhatso. De hauts lieux nous attendent encore comme Dzogchen et Shechen. Ces régions sont incroyables !

J21 Dege

A Dege, grâce au lonely, on a trouvé une auberge fort sympathique avec eau chaude ! Bon ici, c’est pendant la journée qu’il n’y a pas d’eau mais il suffit de s’organiser. On se pose un peu et profitons de la connexion internet 🙂 On visite le monastère et l’imprimerie. Le travail des artisans est impressionnant comme les rayonnages sans fin des planches de bois gravées avec tous les grands textes bouddhistes.

Dege Dege Dege

J22 Dege- Yilhun Lhatso

On repart après deux nuits direction le Yilhun Lhatso. Stop finalement assez efficace même si contrairement à ce qu’on pensait il n’y a pas beaucoup plus de passage que sur les routes précédentes. On fait donc la majeur partie du trajet en 4*4 (le stop s’est souvent avéré plus confortable que les minibus!), passons un beau col et arrivons sur le Yilhun Lhatso. On se fait dropper et explorons le bord du lac avant de planter le camp pour la nuit.

J23 Yilhun Lhatso – Dzogchen

Reveil magique, on a même une petite guérite pour nous servir d’abri et de salon !

Yilhun Lhatso Yilhun Lhatso Yilhun Lhatso

On repart pour Manigango, ville/village… en travaux ! Pause déjeuner et on reprend la route en mode Pékin Express puisque nous sommes en compétition avec une famille tibétaine. Discrimination positive, on a un peu plus de chance et trouvons un véhicule assez vite. On arrive à Dzogchen, enfin à l’embranchement. Le village est considérablement étendu et surtout, le monastère est de l’autre côté de la colline. Un moine nous dépose à la guesthouse du monastère. Comme à Katog, tout est en construction, ce qui donne une atmosphère étrange. La guesthouse est déserte, semble neuve et déjà délabrée, tenu par un moine assez âgé, imposant et bourru (mais finalement très gentil), on se croirait dans un film. On nous envoie un anglophone et topons pour un aller-retour à Shechen le lendemain après-midi.

IMG_4431 ManigangoIMG_4457

J24 Dzogchen et visite de Shechen

Le matin, on va au monastère au fond de la vallée et tentons de trouver notre chemin vers les ermitages. On abandonne en chemin, trop haut, trop boueux, trop vertigineux et trop court vu notre rendez-vous de début d’après-midi.

Dzogchen Dzogchen Dzogchen 

Après déjeuner, direction Shechen, on joue au rallye sur la route (on a une toute petite voiture et un chauffeur sportif sur la piste !). Et à notre arrivé, nous croisons…. Mathieu Ricard et une collègue à lui en séjour ici pour quelques temps (construction d’école, etc.). Une chance car ils nous envoient vers 2 ermitages en hauteur pour notre plus grand plaisir !

 IMG_4548 IMG_4503 IMG_4523

J25 Dzogchen – Yushu

Objectif Sershul Gompa mais nous irons finalement jusqu’à Yushu car après un peu de stop, on trouve à Sershul Xian un minibus direct pour Yushu, et un peu fatigués, on choisit cette option là ! La route est complètement défoncée et le trajet assez long. On arrive de nuit mais trouvons un hôtel avec lit double et eau chaude, le bonheur. On trouve même une gargote de fondue sichuanaise tout à fait à notre goût, qui nous servira de cantine pour les jours suivants !

IMG_4629 IMG_4613 IMG_4654

Sur tout ce chemin, les occidentaux ne doivent pas passer bien souvent au vu des regards curieux qui ont émaillés notre parcours. Le plus drôle, à Dzogchen, des pèlerins de passage qui sont venus toquer à notre porte juste pour nous regarder manger… 

Pratique :

– Dege : Héxié Hotel 80Y la chambre double avec SdB commune (et machine à laver mise à disposition, le tout c’est de trouver le mode d’emploi!)
– Dege-Yilhun Lhatso : route en travaux jusqu’au col, après, la route est bonne et vous êtes presque arrivé!
– Yilhun Lhatso-Manigango : vraiment pas loin (15mn environ en transport motorisé : les habitants du coin vous propose de vous véhiculer, à négocier, le stop marche toujours! )
– Manigango-Dzogchen : route en bon état jusqu’au col (un tunnel est en cours de construction), plus erratique après (route en travaux). et entre la route principale et le monastère, comptez encore au moins 2km (on traverse la petite ville)
– Dzogchen : guest house du monastère 70Y la chambre double (pas très propre, un robinet dehors et des latrines un peu plus loin…)
– Dzogchen-Shechen : 300Y la (petite) voiture pour l’après-midi, environ 1h dont 15mn sur la route principale puis trois quart d’heure de piste le long de la rivière.
– Dzogchen-Sershul : c’est loin, 4 à 5 heures… route en bon état, un check point sur la route
– Sershul-Yushu : 50Y/pers en minivan, route dans un état catastrophique jusqu’au col (dans des paysages toutefois splendides), 4h environ.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *