Les transports en Inde

Profitons de cette rentrée pour de petites rétrospectives et complétons la série dodo/miam miam au delà de la Chine ! voilà donc pour vous, une petite synthèse des transports à l’indienne comme on l’a vécu à l’été 2014 :

1. les shared jeep sikkimaises (et ladakhies !)

On vous a beaucoup parlé des shared jeep au Sikkim, voilà quelques précisions sur ce transport qui remplace intelligemment le bus dans ces contrées montagneuses. En fait, c’est LE transport idéal mais le confort va fortement dépendre de la place que vous récoltez. A priori toutes sont au même prix mais distribuées dans l’ordre d’arrivée…

  • C’est une jeep a priori normale mais on rentre 10 personnes (voire 11) dedans en plus du chauffeur. Mais en vérité, on rentre 10 sikkimais ! Dès que vous ajoutez une famille d’indien riches les choses se compliquent ! Et oui, deux à trois personnes devant, bon la deuxième a les genoux dans le levier de vitesse et la troisième est sur les genoux du chauffeur mais c’est somme toute les places les plus confortables.
  • 4 personnes au milieu : ça commence à se corser, on est un peu plus en hauteur (la route est très belle, le paysage se résume presque aux bas côtés) et surtout votre confort dépendra de la largeur des hanches de vos voisins. A petits gabarits, toutes les hanches tiennent de front et vous êtes bien calés. Les épaules c’est une autre histoire mais on s’arrange. A moyen gabarit, c’est un peu plus tendu. Vous mettez un gros gabarit et là, c’est foutu, il y en a un qui doit s’avancer. Et pendant 3h, c’est pas idéal…
  • Puis vous avez les 4 places de derrière. Là, déjà, il faut monter dedans : pas de porte, on rentre par le coffre, le dossier du milieu étant attaché à la porte du coffre. Ils sont malins quand même !! on est toujours plus haut donc le macadam ou les cailloux sont toujours sympas, mais en plus les plus grands peuvent tâter du plafond quand ça secoue un peu trop.

 Bref, nous on a bien aimé les shared jeep parce que le rapport qualité prix est du tonnerre et c’est super facile : soit vous avez un stand et vous achetez des billets pour une heure fixe (ou presque), soit c’est en mode « quand on est plein on s’en va » et c’est assez vite plein.

transports en Inde, jeep stand

Nils, conquérant le jeep stand

 IMG_7259 IMG_8116 IMG_7227
la jeep, de l’extérieur, de l’intérieur (bien sûr, à l’arrière vous avez une magnifique vue d’ensemble!)

Sinon, sur de courtes distances, au Sikkim, le stop marche plutôt bien et les conducteurs sont plutôt sages.

NB : et on retrouve les même shared jeep au Ladakh, notamment pour la mythique traversée Leh – Manali en Tata Sumo… 20h de jeep collés-serrés, un souvenir… inoubliable (voir le post : « De Leh à Rewalsar »)

IMG_0466

2. les train, les rickshaws et les bus indiens

Passé en Inde, on retrouve le train, les rickshaws et les taxis.

Pour le train, vous avez plusieurs catégories :

  • le sleeper : vous avez une place réservée mais il y a aussi du surbooking, beaucoup de surbooking, beaucoup (trop?) de surbooking… Bref, pour les trajets cours (2/3 heures) c’est ok mais on ne s’y risquerait pas pour un train de nuit. C’était carrément la foire d’empoigne dans les trains au départ de Varanasi, des gens débordaient de partout. Ici aussi pas de clim mais des fenêtres à barreaux, on reste sur ses gardes jusqu’au départ !

IMG_8206 transports en Inde, train en sleeper transports en Inde, train en sleeper 

  • Le 3AC : clim et compartiments pas fermés. Beaucoup plus confortable ! Après ça dépendra de la famille indienne qui partagera votre couchette, plus ou moins bruyante, plus ou moins propre, plus ou moins d’enfants en bonus (ils n’ont généralement pas de place attribuée)

  • la 1AC : là ça doit être carrément le luxe mais nous on n’a pas essayé !

en attendant, quand le quai ne ressemble pas à une manif parisienne (auquel cas, j’oublie l’appareil photo et m’accroche à Nils pour atteindre saine et sauve le wagon), ça peut ressembler à ça :

train Inde

Pour les rickshaws, petite carriole à trois roues verte et jaune. Ca se privatise mais on peut aussi s’entasser dedans , presque autant que dans une shared jeep !! du coup ça donne des déformations professionnelles au chauffeur, qu’on a vu conduire de travers alors qu’il était tout seul à l’avant (sinon, avec 3 personnes en plus, en fait il conduit de biais car il n’a pas la place d’être en face du guidon….)

IMG_8592

pour les bus, pas mal mais les indiens sont vraiment plus petits que nous ! Même moi j’ai du mal à caser mes genoux dans les bus locaux ! Et puis les chauffeurs sont « chaud patate » dans l’Inde himalayenne. Allez, on s’accroche au siège, on va bien finir par arriver ! Comme dans les jeep, votre trajet sera également agrémenté d’une bonne musique locale, mode bollywood ou carrément dance floor 🙂

IMG_0947

et puis, le vrai bus de nuit confortable 

IMG_0954

 et enfin, bien sûr, la version taxi : jeep ou voiture de ville, vous avez plus de place et ça va plus vite (parfois un peu trop vite d’ailleurs…) !

 IMG_6594  IMG_8554

et parce qu’ils ne manquent pas d’humour : 

IMG_7134 bis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *