Nos sacs à dos !

Parce qu’on a fait l’exercice et qu’il s’est avéré très utile au dernier départ en voyage, je partage avec vous le contenu de mon sac à dos, check-list précieuse :

(NB : c’est une liste mode “bakcpacker”)

Nos sacs à dos

  • Maréva
    • un 46 litres sur le dos (le Kyte 46 d’Osprey, à refaire, je prendrai un +10 pour avoir un peu plus de marge de manoeuvre, même si ça oblige à limiter le poids…)
    • un 12 litres sur le ventre : depuis la Chine, un Vaud Trail light 12l a remplacé le quechua qui se roule en boule (avantage du premier : beaucoup mieux à porter en balade à la journée, avantage du second : plus facile à glisser dans le gros sac à dos si celui-ci n’est pas trop chargé)
  •  Nils
    • un 50 +10 litres sur le dos (Deuter)
    • un bon vieux 20 litres en fin de vie sur le ventre (Quechua indestructible power)

IMG_1343  un sac à dos en Patagonie
et nous voilà, chargés au complet, mais finalement ça reste une histoire de pratique et d’usage, on avait croisé au Brésil une française en tour du monde avec une énorme valise (comprenant une imprimante à photo pour laisser des souvenirs aux personnes croisées en chemin !) qui semblait s’en sortir très bien et on peut voir des usages locaux qui semblent fonctionner aussi très bien :

IMG_4418

 

Dans mon sac :

Vêtements (NB : dont une partie sur moi et donc pas dans le sac !)

  • Deux pantalons :
    • un jean confortable 
    • un pantalon en toile
    • un bonus (oui je sais ça fait trois) pour les pays chauds
      • mode sarouel indien acheté sur place
      • ou un pantacourt
  • un débardeur (hors pays occidentaux, couvrir les épaules sera toujours bienvenu dans le respect des coutumes locales mais c’est pour les occasions où c’est possible et où il fait troooop chaud, et puis ça peut faire une couche sous un t-shirt à manches longues!) 
  • 3 ou 4 T-shirts manches courtes (selon météo) NB : pour les mêmes raisons que précédemment, évitez les décolletés plongeants et les tissus trop transparents. Et la sexytude dans tout ça me direz vous ? Vous êtes une aventurière, ça compense, non ? (à utiliser aussi en couche sur les T-shirt à manches longues, et notamment pour donner un peu d’allure à votre merino un peu trop moulant !)
  • 1 ou 2 t shirt manches longues normal (selon météo, à équilibre avec les manches courtes)
  • 1 T shirt manches longues merino (l’indispensable si vous allez dans des endroits où il fera froid : chaud et garanti sans odeurs – ou presque – même au bout d’une semaine 😉  – Icebreaker au vieux campeur, un investissement rentabilisé !)
  • 1 « sur-t shirt » manches longues
  • un pull en laine fin
  • une polaire
  • un K-Way/coupe vent genre goretex très léger
  • un pyjama léger
  • 5 paires de chaussettes normales
  • 1 paire épaisse en laine (pour les chaussures de rando)
  • 1 paire épaisse normale (pour les chaussures de rando)
  • éventuellement des collants chauds type leggings classique ou merino si il est prévu qu’il fasse vraiment froid
  • 7 culottes
  • 3 soutifs
  • maillot de bain… éventuellement (dans l’Himalaya, pas franchement utile)

Objectif affiché : tenir une semaine sans lessive (prendre en compte le temps de séchage…)

  • une paire de chaussures de marche (toujours au pieds en déplacement avec les sacs)
  • une paire de petites chaussures en toile (ou en cuir selon destination) pour les étapes
  • une paire de tong pour les salles de bain pas propres

NB : il y peut être moyen de fusionner les chaussures de marche et les petites chaussures avec des trails mais je n’ai encore jamais essayé !

Pratique

  • serviette micro fibre, idéalement pas trop petite pour pouvoir s’enrouler dedans en sortant des douches communes ! Qq grammes contre beaucoup de confort. Ma référence : la Ultralite de MSR, oui, ça ressemble plus à un truc pour passer la serpillière, mais c’est tout petit, tout léger et ça sèche hyper vite (et ça vous sèche vraiment contrairement à certaines microfibres !)
  • pareo en coton très fin (l’indispensable : vous servira de foulard, de drap, de serviette de plage, d’housse à oreiller pas propre, de paravent pour faire pipi au bord de la route, de robe de plage et j’en passe !)
  • petit foulard coton (qu’on peut aussi mettre en turban sur la tête 🙂 )
  • petit foulard pashmina
  • grand foulard pashmina très chaud
  • sac à viande en soie (beaucoup plus léger que le coton…, rajoute quelques degrés à votre duvet si besoin et évite de trop le salir, sert de drap dans les trains et bus de nuit et dans les chambres pas très propres)
  • sac de couchage (tout petit confort 15° si il va faire chaud, plus gros confort -5° si il va faire froid )
  • un couteau suisse (Nils prend l’Opinel, pas de jaloux ! – l’avantage du couteau suisse : l’ouvre boite et le tire-bouchon…, l’avantage de l’Opinel : c’est français et le couteau est un vrai couteau !)
  • lampe frontale
  • fil à linge
  • mouchoirs en papier (à emmener, ils sont mieux chez nous !)
  • un rouleau de PQ (se récupère assez vite sur place), pour tous les endroits où il n’y en a pas
  • une gourde (qu’on peut remplir s’il y a des fontaines d’eau potable et qu’on peut remplir aussi d’eau bouillante, ce que supportent beaucoup moins bien les bouteilles en plastiques d’eau minérale…). NB : on la garde même en bagage à main pour l’avion, on la vide avant les contrôles et on la re remplit au robinet ou aux fontaines d’eau potable après.
  • un truc gonflable pour la nuque pour les trajets longs en jeep (qui peut servir de coussin sous les fesses en stop dans les pickup 😉 )
  • 2 stylos bille et un crayon à papier
  • un chapeau en coton pour le soleil
  • un mini kit couture (ceux qu’on trouve dans les hôtels)
  • un cadenas, pour vite fait sécuriser le sac à dos avec quelques noeuds en plus (en mode avion, le contenu des poches de côté passe dans la poche principale par sécurité) et pour fermer les casiers éventuels en auberge
  • une pochette-portefeuille en bandoulière avec :
    • le passeport
    • le carnet de vaccination international
    • 2/3 photos d’identité de secours
    • la carte bleue
    • la carte assistance rapatriement/mutelle de voyage
    • des sous
  • si ça craint : une petite pochette en tissu attachée à la taille sous le pantalon pour les sous voire la carte bleue et le passeport
  • Une pochette dans le sac à dos avec 
    • du papier
    • une photocopie du passeport et du carnet de vaccination
    • le permis de conduire international
    • les billets d’avion
    • autres photos d’identité
  • un petit carnet à tout faire (les comptes, le carnet de voyage, le carnet d’adresse, les numéros clef, les références des vols, brouillon itinéraire,etc.)
  • les spécial :
    • camping
      • tapis de sol (mousse ou autogonflant selon l’usage)
      • la tente : c’est Nils qui la porte 🙂
      • popote : c’est Nils qui la porte re 🙂
    • zones à moustiques 
      • un moustiquaire légère imprégnée (à faire avant de partir) à accrocher au -dessus de votre lit (et qui transforme n’importe quel taudis en lieu de charme ^^)

NB : en Inde, vous investirez dans une chaîne pour enchaîner le sac dans le train de nuit et dormir tranquille, mais ça pèse une tonne!

trousse de toilette

  • brosse à dent
  • dentifrice
  • fil dentaire
  • brosse à cheveux
  • ciseau à ongles
  • pince à épiler
  • crayon pour les yeux
  • rouge à lèvres
  • shampoing solide (Lush, une grande découverte)
  • gel douche dans petit récipient
  • gel pour la figure dans petit récipient
  • emulsion 50 en guise de crème de jour
  • crème de nuit 
  • cotons tiges
  • serviettes hygiéniques/tampons (à moins que vous soyez hyper moderne et êtes déjà passée à la coupe menstruelle…)
  • un labello protection 50
  • du serum physiologique
  • lunettes de vue sur le nez
  • lunettes de soleil de vue dans le sac
  • quelques lentilles
  • lunettes de soleil classique au cas où

informatique

  • ordi portable et son chargeur (ou ee-pc, ou juste le smartphone selon durée)
  • téléphone et son chargeur
  • reflex et son chargeur (2 batteries, carte SD de 16G + 2*4G, 2 objectifs un 17-70mm et un pancake 40mm)
  • clef usb pour les sauvegardes et puis, c’est pas pour la place que ça prend

L’astuce bonus : les sacs de congélation à zip (type ziploc ou autre) pour ranger les chargeurs multiples et variés, les gels douches et autres… légers/pratiques/transparents/pas cher… le bonheur!

trousse à pharmacie : il va sans dire que votre meilleur conseil sera votre médecin car il saura vous préciser les risques spécifiques du lieu où vous allez et connait vos points de fragilité. Ci-dessous donc, c’est plus à titre d’exemple que je vous donne ma trousse type :

  • Divers
    • lotion désinfectante pour les mains
    • genouillère
    • comprimés Aquatabs ou Micropur pour désinfecter l’eau (NB : j’ai découvert récemment sur internet le steripen freedom qui semble cher mais hyper pratique !)
    • antibio large spectre
  • Soleil et moustiques
    • crème solaire 50
    • biafine
    • huiles essentielles (mélange ramené de Bali) pour les démangeaisons des moustiques
    • anti moustique acheté sur place (souvent plus efficace et moins cher) et tous les vêtements aspergés à l’insect écran avant de partir
  • le kit special fille
    • un antibio cystite
    • du gyndelta pour éviter l’usage de l’antibio
    • des lingettes intimes pour les parties de voyage sans salle de bain (saforelle)
    • le moyen de contraception de votre choix
  • le kit rhume
    • pschit pour le nez (éventuellement…)
    • baume du tigre (pour frictionner le dos et/ou la poitrine)
  • le kit fièvre/mal de tête (le combo pour ajuster selon fièvre, migraine, tête lourde liée à l’altitude,…) :
    • paracétamol
    • ibuprofène
    • aspirine
  • le kit « ventre » :
    • carbolevure
    • Immodium ou équivalent
    • Ercefuryl
    • spasfon
  • le kit petits bobos :
    • cicatryl
    • pansements
    • désinfectant
    • bande
    • arnica 9CH
    • compresse stérile
    • sparadrah
    • tire tiques
    • biogaze
  • les spécial (sur ordonnance) :
    • en haute altitude : diamox en secours (jamais utilisé) et coca 9CH
    • dans les zones impaludées : Doxypalu (attention, photosensible!) et Ledum Palustre 9CH
  • Bouquins à partager :
    • le guide du pays
    • un roman et un bouquin plus philosophique
  • hors ses affaires, en partagé, Nils a :
    • un opinel
    • la tente (selon usage Supermega UL2 de Mountain Hardwear – craquage budgétaire de congé sabbatique – 1,1 kg donc hyperlégère, tente d’appoint car toute petite, mais son poids permet de la trimballer longtemps même si vous ne l’utilisez que quelques nuits, pour une liberté totale et une tranquillité d’esprit quand vous faites du stop au milieu de nulle part ! ou Brevent 4000, notre amie fidèle, plus lourde 3,2kg mais hyper spacieuse)
    • la popote (selon usage)

IMG_4382

ç’eut été dommage de se priver de ça, non? mais pour des séjours avec beaucoup de camping, une 2,5 places, c’est mieux :

IMG_0360

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *