Rétrospective Yunnan – mai 2013

Je profite d’un mail d’info envoyé à un collègue qui envisage de partir au Yunnan pour partager ici notre itinéraire et retour d’expérience de notre premier séjour chinois de 2 semaines et demie, en Mai 2013 ! (quitte à avoir fait le boulot, autant en faire profiter tout le monde 😉 )
 
Pour l’itinéraire :

J0 – arrivée à Kunming, train de nuit pour Lijiang (notre première expérience chinoise : persuadés d’avoir acheté des places couchettes, nous nous retrouvons en places assises pour la nuit, avec un magnifique crachoir sur la table !)
P1150199
 
J1 –  Lijiang, visite de la ville, pagode Wanggu : on découvre Lijiang, y faisons nos premières dégustations de thé, découvrons les démolitions/reconstruction de faux-anciens et le tourisme à la chinoise.
les toits de Lijiang au Yunnan
les toits de Lijiang au Yunnan
 
J2 – Lijiang – excursion en vélo à Baisha et Yufeng Si (tout seuls, on a loué les vélos à Lijiang), joli village (aux habitants très accueillants 😉 ), petit temple mérité après une bonne grimpette et belle montagne en fond de décor !
sur la route de Yufeng Si près de Lijiang au Yunnan
sur la route de Yufeng Si près de Lijiang au Yunnan
 
J3 – Lijiang-Shangrila (ou Zhongdian, deux noms pour la même ville) en bus de jour (mais couchette!), visite de la ville en fin de journée – attention, depuis la vieille ville a été en partie détruite dans un incendie… En cherchant notre hébergement, une rencontre y fait changer nos plans de voyage, direction Nizu le lendemain 🙂
P1150503
 
J4 – Shangrila – Nizu (en jeep) 
 
P1150533
P1150545
paysages sur le chemin 
 
J5 et J6 – Rando et repos à Nizu 
P1150627P1150613
P1150689
 
J7 – Nizu – Shudu Hu à pieds (avec guide et chevaux) puis Shudu Hu – Shangrila en jeep
P1150740
 
J8 – Shangrila – Dequin – Feilasi en bus
 
On s’enfonce dans l’Himalaya 😀 
Dequin, une belle ville chinoise sans charme où l’on fait le changement, Feilasi, toujours aussi peu charmante mais avec un panorama à couper le souffle quand le ciel est dégagé… (accessible avec droit d’entrée, il y a des murs de 2 mètres de haut tout autour pour être sûr de devoir rentrer dans la zone touristique payante)
P1160188 P1150870
Feilasi, de loin comme de l’intérieur, ça fait rêver non? 
 
J9 Feilasi – Yubeng à pieds (minibus jusqu’au démarrage de la rando, rando sans guide – un seul chemin et du passage, aucun problème)
 
P1150930P1150956
sur le chemin et au village de Yubeng 
 
J10 Yubeng – rando jusqu’à une source/cascade sacrée (toujours sans guide)
 
P1160007 P1160070
P1160038
 
J11 Yubeng – Feilasi (par le même chemin que l’aller, possibilité de prendre un autre chemin qui longe en partie un précipice – vertige oblige on a écarté cette option)
P1160127
P1160155
 sur le chemin du retour et vue de la route
 
J12 Feilasi – Shangrila en minibus (avec visite du Ganden Sumtseling Gompa à l’arrivée)
NB : en bonus, à l’aube, on devine le ciel dégagé à Feilasi et on file admirer le lever de soleil sur la chaîne du Kawa Karpo !P1160217
à Feilasi, Yunnan
sommet du Kawa Karpo au lever du soleil
la chaîne du Kawa Karpo – NB : vous aurez reconnu le bandeau du blog 😉
 
P1160287P1160285
 Ganden Sumtseling Gompa (ambiance malheureusement déjà plus proche du complexe touristique que du monastère…)
 
J13 Shangrila – Weishan en bus (avec changement à Dali)
 P1160312 - Copie P1160313 - CopieP1160372
 
J14 Weishan -excursion Weibaoshan (taxi AR, balade de quelques heures sur place)- retour Dali en bus
 P1160418P1160469
 
J15 Dali, excursion à Zhoucheng (aller en bus et balade à pieds) et bus de nuit pour Kunming
P1160568
 
Si l’on ne devait retenir et conseiller que quelques points forts :
 
Nizu
L’escapade à Nizu n’était pas prévue car dans aucun guide. C’est l’opportunité de rencontres qui l’a mise sur notre chemin à notre grand bonheur.
Côté pratique, aller au Kevin’s trekker Inn à Shangrila et dire que vous êtes intéressés pour aller à Nizu (il faut qu’il y ait de la place, et trouver un taxi pour y aller). Quelques heures de jeep et vous voilà dans un village tibétain perdu au fin fond du Kham. Des randos à faire depuis Nizu et une traversée sympathique pour revenir vers Zhongdian à pieds (NB : on arrive par l’arrière d’un parc mais du coup, sans passer par la billetterie, ce qui rend le tout moyennement autorisé semblerait il – notre chauffeur faisait profil bas et ne nous a pas vraiment laissés sortir de la voiture entre le moment où il nous a récupérés et la sortie du parc) un guide et des chevaux du village de Nizu pourront vous accompagner pour la traversée.
 
Vous trouverez plus de détail ici :
(blog de la famille avec qui l’on a partagé ces quelques jours)
 
Le Kawa Karpo
je ne peux que conseiller de pousser jusqu’au Kawa Karpo. Si le temps est de la partie, le lever de soleil sur la chaîne du Kawa Karpo à Feila Si vaut peut être à lui seul le trajet (mais les chinois semblent l’avoir aussi compris et on l’air de vouloir développer un énorme complexe touristique…). La rando vers Yubeng, et les randos autour de Yubeng valent vraiment la peine aussi.
Toujours plus de détails ici :
 
Weishan/Weibaoshan
Hors des sentiers battus pour le moment, Weishan c’est la Chine encore un peu comme on pourrait l’imaginer, hors du temps (en tout cas en 2013), Weibaoshan une montage sacré taoïste où un dédale d’escalier parsemé de temples plus charmants les uns que les autres vous monte au sommet.
(NB : et un merci tout spécial à Catherine, de Global Nomad, sans qui nous ne serions jamais allés là-bas!) 
 
On n’a pas fait mais on aurait bien aimé :
  •  visiter Shaxi mais l’opportunité d’aller à Nizu nous l’a fait supprimer de l’itinéraire.
  • parcourir le trek des gorges du saut du tigre : il est très connu et très réputé (accessible depuis Lijiang, sur la route de Sangria). Je l’avais écarté pour des questions de vertige et de temps parce qu’on voulait vraiment monter au Kawa Karpo. Ca a l’air de bien se faire sans guide.
  • faire un trek avec Amiwa
  • aller au Lugu Hu
  • parcourir la kora du Kawa Karpo
  • remonter vers le Sichuan et descendre vers le Sud, les terrasses de Yuanyuang et le Xishungbanna, mais là c’est carrément un autre voyage 🙂

Logement pratique :

  • à Lijiang : Mama Naxi en chambre double. Plutôt bon souvenir : propre et mignon !
  • à Shangrila : Le Kevin Trekker’s Inn était complet à notre premier passage mais nous avions trouvé le Cobbler’s Hill old Inn dans la vieille ville avec une chambre tout en bois, plutôt mignon mais un peu bruyant. Je ne sais pas si il existe encore depuis l’incendie de la vieille ville… Au retour, on avait réservé la nuit au Kevin Trekker’s Inn, pour notre plus grand plaisir : calme, propre et mignon !
  • à Nizu : On y a logé dans le seul endroit où on peut y loger 🙂 à savoir à la Nizu roadhouse, un peu the best place in the world… à bon entendeur 😉 http://www.gokunming.com/en/blog/item/3431/yunnan_drifter_nizu_the_end_of_the_road
  • à Feila Si : on a atterrit à l’auberge de jeunesse internationale, et, bon ben… c’est une auberge de jeunesse internationale, mais ça va, la cour intérieure est mignonne, le restaurant pas mal, et c’est bien pratique pour organiser les transports.
  • à Yubeng on dort au village haut, au Lobsang ‘s Trekker lodge, dans une chambre immense, version luxe, avec vue sur la vallée.
  •  à Dali, beaucoup d’hébergement étaient complets, golden week oblige ! alors on est bien contents de trouver une chambre abordable à l’hôtel Six même si le WC trône au milieu de la chambre, vous y croyez vous? intimité garantie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *