Arménie – Août 2015 – d’Alaverdi à Tbilissi, le début de la fin !

Après une très belle première semaine, c’est malades qui nous visiterons les temples près d’Alaverdi et la jolie Tbilissi. Adieu Svanétie et bonjour Paris !

J6 Goshavank – Alaverdi

Réveil en petite forme pour moi… matinée repos puis l’on décide quand même de reprendre la route direction Alaverdi. Une après-midi de stop et nous voilà posés chez Iris. Ma forme se dégrade et Nils prend le même chemin. Nous touchons à peine au festin du soir et la nuit sera longue et fiévreuse…

IMAG0338

J7 Alaverdi au lit ! (en plus ça rime…)

les médicaments commencés la veille ne semblent pas faire effet. Le petit déjeuner, splendide, ne réveille pas notre appétit et nous suivons doctement le régime proposé : bouillie d’avoine (à l’eau) et tisane de menthe fraîche. On nous sort même une vodka maison du fin fond de la cave. Je ne dépasserai pas la gorgée (c’est fort!!!). Du lit aux sanitaires, que du plaisir…

J8 Alaverdi – Tbilissi : Haghpat, Sanahin et Akthala au programme

Toujours pas franchement mieux mais on décide d’atteindre Tbilissi. On choisit donc l’option confortable et prenons le taxi pour l’après-midi avec haltes touristiques au passage, histoire de voir quand même les jolis monastères du coin (adieu petite rando prévue dans le coin…). Haghpat et Sanahin, les classiques mais aussi Akhtala qui sera en fait notre préféré avec ses fresques splendides.

IMG_8629 IMG_8639 IMG_8714 IMG_8722

Arrivés à Tbilissi, on constate que les géorgiens n’ont rien à envier aux arménien en terme de gentillesse, avec l’anglais en sus ! Et nous trouvons une chambre charmante pour la nuit à la Skadeveli Guesthouse. Ici, le remède locale conseillé c’est le sarrasin bouilli avec un peu de beurre. Excellent et reposant pour l’estomac !

IMG_8846

J9 Tbilissi au lit (ça rime toujours…)

Toujours aussi faibles, notre hôte nous prend en main. Il n’a plus de chambre ce soir, mais nous pouvons déménager dans le petit appartement en location de l’étage du dessous. En plus il appartient à une médecin, notre hôte de la veille fait alors interprête et nous avons droit à une consultation en bonne et due forme. Notre ordonnance (sur un quasi post-it!) à la main, nous partons à la pharmacie et faisons quelques courses au Carrefour (!!!). Ce soir, elle nous prépare de grands bocaux d’une solution de sodium/potassium pour nous reminéraliser… nous sommes aux petits soins…

 IMG_9278 IMG_9279

et une ordonnance géorgienne, une !IMG_8768

J10 Tbilissi et retour anticipé…

un début d’amélioration, on nous invite à reprendre des forces avec une Kachapuri, la spécialité locale, riche… (du pain fourré au fromage, avec beaucoup, beaucoup de fromage). Ca ne rate pas, c’était un peu prématuré… retour en vitesse à la maison…

Nous sommes déjà mercredi, au mieux on pourra reprendre les visites samedi (retour prévu le lundi soir suivant!) et encore… on prend la décision de s’auto-rapatrier : de toute manière, l’assurance n’a aucun accord avec les hôpitaux de Tbilissi… or c’est la capitale, alors on laisse tomber et on appelle Belavia, notre compagnie aérienne pour changer nos billets. Après le débit de quelques euros supplémentaires (Aïe!), on a nos billets, on rentre à Paris cette nuit ! On utilise nos dernières forces pour une visite éclair de la ville, histoire de, dîner de patates bouillies, dodo, re-escale à Minsk et nous voilà en France le lendemain matin, direction… le médecin !

15 jours plus tard, nous sommes totalement remis. Conclusion : non, l’Arménie ce n’est pas la France et les précautions sanitaires habituelles du voyageur s’appliquent : amis, ne baissez pas la garde ! De cette mésaventure, on retiendra surtout l’extrême sollicitude de nos hôtes arméniens/géorgiens, qui m’a beaucoup touchée. Nous fûmes en tout cas bien contents d’être rentrés même si on se faisait une joie de randonner dans les splendides montagnes de Svanéti (de ce qu’on voit sur les photos). Une autre fois peut être…

Informations pratiques :

  • Iris Guesthouse à Alaverdi : 15 000 dram la chambre double, salle de bain partagée, 4000 le dîner/personne
  • taxi d’Alaverdi à Tbilissi avec visites en chemin : 20 000 dram
  • Skadaveli guesthouse à Tbilissi : 100 laris la chambre double avec salle de bain
  • Armis Apartement à Tbilissi (à l’étage sous la Skadeveli, appartement avec cuisine et salle de bain !) : 100 laris la nuit
  • consultation médecin : 20 laris

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *